Faune sauvage

PARC ORNITHOLOGIE

Une auto-entreprise qui contribue à la conservation de la faune

La faune française est riche et diversifiée, mais la faune est aujourd’hui menacée par la nature : réchauffement climatique, sécheresses sévères pour les animaux, incendies de forêts qui détruisent à jamais la faune, déforestation, mais surtout braconnage.
Le nombre d’espèces à plumes, à poils, marines et menacées augmente d’année en année et la situation ne peut pas s’améliorer.
C’est pourquoi Pegasus-Drones-Services se consacre au travail sur la faune sauvage pour lutter contre tous les êtres vivants afin de protéger et de sauver la faune.

Quels sont les avantages de l’utilisation d’un drone sur la faune sauvage ?

Depuis le début de cette année, nous avons décidé d’utiliser des mini drones. Il est très léger, 250 g, inodore, peu bruyant, et peut voler à 120 mètres (l’altitude de vol est réglementée par la DGAC), (Direction Générale de l’Aviation Civile).
Mais le drone peut aussi grimper jusqu’à 4 000 mètres d’altitude au-dessus du niveau de la mer), avec une autonomie de 40 à 45 minutes à une distance de 8 km du récepteur. Le drone utilise sa caméra 4K HD pour se rapprocher et capturer plus facilement des images de certaines espèces sensibles à la présence humaine.

La caméra de notre drone est équipée d’une caméra HD montée sur un cardan 3 axes pour stabiliser efficacement le module caméra.
L’appareil photo est équipé d’un zoom 16x, permettant de filmer de relativement loin sans déranger la faune.
De plus, la photographie par drone s’est avérée être une technique très efficace pour localiser, inventorier et cartographier non seulement l’activité humaine, mais également la faune à plumes et à fourrure.
Les drones peuvent collecter de grandes quantités de données haute résolution avec de faibles coûts d’exploitation. Les drones peuvent couvrir de vastes zones en un temps record et atteindre des zones éloignées, inaccessibles ou infranchissables, et peuvent aider les organisations qui étudient la faune.

De plus, une tablette de 10,1 pouces montée sur un trépied est utilisée pour une bonne qualité d’image, permettant aux ornithologues de visualiser la faune.

Que peuvent apporter les drones à la faune ?

Le drone est capable de couvrir de vastes zones et d’aller partout où il le souhaite en un temps record, tout en permettant également d’accéder à des zones reculées, notamment dans un parc ornithologique qui peut être assez étendu, inaccessibles ou difficilement praticables, comme les zones marécageuses.
Le drone a la possibilité de s’envoler pratiquement n’importe où, mais il aura besoin d’un espace libre de 3 mètres autour de lui sans aucun obstacle. Grâce à ces protège-hélices, le drone peut se cacher parmi les roseaux et photographier discrètement la faune.

D’autres aéronefs viendront renforcer la préservation de la faune.

Dans un futur proche, nous serons équipés d’un drone capable de flotter et de décoller directement depuis la surface de l’eau.
Ce nouveau drone sera utile pour photographier des espèces perchées au sommet des falaises ou se rendre sur les bancs de sable pour photographier ou observer des phoques.

Nous envisageons également d’acquérir un drone sous-marin qui nous permettra de filmer et de photographier les fonds marins.
Ce drone sous-marin fera donc le suivi des animaux aquatiques comme les anémones, les coraux, les poissons, les mammifères marins ainsi que les phoques qui viendront j’en suis certain observer cet engin étrange.

Qui peut nous appeler ?

Toutes les personnes peuvent nous contacter et qu’elles se trouvent en Europe ou ailleurs dans le monde (en fonction des pays spécifiés dans le devis sur mesure), que vous soyez un collectif d’étude des oiseaux, dans un espace dédié aux oiseaux, une association, des organismes de préservation de la biodiversité.

Il est OBLIGATOIRE que le télépilote soit accompagné. Prévoyez donc une personne qui sera présente avec le télépilote pendant toute la durée de sa mission.
(Il est important de noter qu’il ne sera pas possible d’effectuer une prestation de service autre que celle qui a été confiée.

Le télépilote se trouve dans un espace sécurisé et réglementé et doit avoir toutes les autorisations nécessaires pour mener à bien sa mission (même si le télépilote a reçu l’approbation du directeur du site).
Si vous prévoyez une autre prestation en plus de celle qui a été demandée, veuillez en informer le télépilote le jour de son arrivée afin qu’il puisse faire une demande d’autorisation auprès du service concerné)

Sur quel support les photos sont-elles transférées ?

À la fin de la prestation, les images seront transférées selon votre préférence

  • Sur une carte SD
  • Sur une clé USB que vous pourrez ensuite utiliser pour transférer les données sur votre ordinateur ou portable.
  • Et, elles seront libres d’utilisation.

Il est important de noter que nous conservons les photos originales pendant 1 an. Avant de détruire les photos, le demandeur qui a sollicité l’auto-entreprise sera contacté par téléphone ou par e-mail et nous lui demanderons s’il est d’accord pour que nous détruisions les photos.
Bien entendu, si vous avez besoin d’une copie des photos à tout moment, le demandeur (c’est-à-dire vous) peut contacter l’auto-entreprise via la page «Contact » ou par téléphone.

Quels types de prix proposez-vous ?

Cependant, due à la situation actuelle qui ne cesse de se détériorer, l’argent est devenu un enjeu crucial pour tout le monde.
C’est pourquoi nous avons décidé de proposer des tarifs adaptés à la conjoncture et de pratiquer une réduction agressive sur ces tarifs.
Par rapport à la concurrence, les tarifs sont désormais basés sur la durée d’une journée entière au lieu d’une heure ou d’une demi-journée.

Le calcul des tarifs a été divisé en trois catégories :

  1. Prestation pour une journée complète (Calculé au prorata des jours demandés)
  2. Prestation pour un mois complet (Calculé au prorata des mois demandés)
  3. Prestation pour une année complète (Calculé au prorata des années demandées)
    (Uniquement les pays étrangers qui ont signé le décret EU947)

Les tarifs pour photographier la faune sauvage grâce aux drones dans un parc ornithologie 

Contactez-nous pour vous démarquer

Vous êtes un collectif d’étude d’oiseaux, une association ou un organisme de préservation de la biodiversité ayant besoin de services ? Ne cherchez pas plus loin ! Pegasus-Drones-Services est là pour vous. Avec notre slogan « Un drone à votre service », nous vous offrons une gamme de services de prise de vue aérienne et terrestre pour répondre à tous vos besoins.
Nos télépilotes agréés DGAC sont prêts à intervenir dans toute la France et même à l’étranger, selon les pays spécifiés dans notre devis sur mesure. Si vous avez des questions ou souhaitez obtenir plus d’informations, contactez-nous dès maintenant via notre formulaire de contact. Nous attendons avec impatience de vous aider à réaliser vos projets.

EN MONTAGNE

INFORMATION À SAVOIR

Pegasus-Drones-Services exploite des drones pour la prise de vue aérienne en zone montagneuse.

Nos drones sont équipés de limites d’altitude fixées par le constructeur.
Ces limites garantissent des opérations sûres et fiables. Veuillez noter que la limite d’altitude de nos drones est de 4 000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Nous accordons la priorité à la plus haute qualité et au respect des réglementations pour fournir des images aériennes exceptionnelles en environnement montagneux.

Les tarifs pour photographier la faune sauvage grace aux drones (En montagne)

Que peuvent apporter les drones à la faune sauvage avec les animaux marins ?

Le drone a la possibilité de se déplacer partout où on lui demande dans un environnement naturel et de capturer des images des oiseaux marins qui font partie des vertébrés les plus menacés au monde.
Le drone peut être utilisé pour prendre des photos des oiseaux perchés en haut d’une falaise. (Voir la photo)

Le drone aura la capacité de se rendre en pleine mer et de décoller depuis le pont d’un bateau pour prendre des photos de macareux, goélands et autres espèces perchées en haut d’une falaise ou tout simplement se rendre sur un banc de sable pour prendre des photos des phoques gris.

(Pour des raisons de sécurité, le drone aura besoin d’un espace dégagé de 3 mètres autour de lui sans aucun obstacle et d’une mer calme a peu agitée.)
Les associations pourront rester sur le bateau et le drone s’occupera de tout.

Les tarifs pour photographier la faune sauvage grâce aux animaux marins